Les mouches de pêche artificielles pour bien pêcher en sèche

Les bases

Pour pêcher avec des mouches de pêche, donc artificielles, il n’est pas nécessaire de connaitre tous les insectes naturels quelles sont sensées représenter. Faire de l’entomologie permet donc simplement de cultiver son esprit et d’éviter de dire des bêtises. Il est cependant fortement recommandé de pouvoir reconnaître les différents ordres d’insectes vivant en harmonie avec la rivière. Un minimum de connaissances doit nous permettre de monter sur notre bas de ligne la bonne imitation. Nous devons donc connaitre ces 3 ou 4 ordres d’insectes principaux que gobe les poissons car ils ne mangent pas n’importe quoi. Une truite qui gobe des éphémères, ne montera pas sur une imitation de trichoptère ou se sera vraiment un coup de chance.

Nous avons donc trois, voir quatre groupes principaux:

Les éphémères, bien sur, qui est le principal ordre à connaitre. Ils ont leurs ailes à la verticale lorsqu’ils sont au repos, ressemblant à la voile d’un bateau.

Les trichoptères avec leurs ailes recouvrant l’abdomen en forme de toit. Elles forment vraiment le V renversé d’une toiture à 2 pentes.

Les diptères tel que les moustiques et les mouches

Et les plécoptères qui ont eux aussi les ailes sur l’abdomen, mais légèrement arrondies sur leur corps ou à plat pour les perles.

 

 

 

 

Les dessins, c’est bien, les photos c’est mieux et surtout plus réaliste.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le but est donc de présenter au poisson, la bonne mouche de pêche, au bon endroit, au bon moment et avec une bonne dérive. Cela fait parti de l’action de pêche, et ne sera pas traité dans cette page.

Les bonnes mouches de pêche artificielles auront donc un profil ressemblant à l’insecte naturel qui dérive. Ephémère, Trichoptère ou autre. . . De la bonne grosseur (taille de l’hameçon) et d’une teinte approchante. Jaune; vert, brune, grenat etc. . .

Cette page est dédiée aux débutants. Les prochaines seront surement plus hard, aussi bien pour vous que pour moi, mais c’est se qui fait le charme de la pêche à la mouche.

Baétis rhodanis:

C’est l’éphémère qui sort pratiquement le premier. il est très présent sur pratiquement toutes les rivières françaises. L’abdomen de couleur vert olive à l’état de subimago devient blanc avec une point de marron brun lorsqu’il a effectué sa dernière mue (état d’imago) – prèt à se reproduire.

il a 2 cerques (forme la  »Queue »)

et 4 ailes – 2 grandes dites antérieures et 2 petites dites postérieures.

 

Be Sociable, Share!